Portugal : l’Algarve

De Sagrès à Tavira

L’Algarve, ou la région à l’extrême sud du Portugal est… extrêmement touristique. Envahie par une vague d’allemands, d’anglais et autres étrangers nordiques qui y ont acheté une villa ou viennent faire du camping en famille, c’est un peu la bande à Zozo. Avertis et un peu dégoûtés par cette ambiance, nous avons décidé de rejoindre directement Tavira, pour se rendre sur le camping de l’Ilha de Tavira, recommandé par un ami. Nous somme donc partis de Sagrès à Lagos en car routier pour prendre le train qui traverse tout le sud. Lagos est rempli de touristes, nous avons vite fuit à la gare. Après un nombre conséquent d’heures dans ce vieux train en ferraille – avec vue quasi permanente sur la mer, SVP – nous voici fraîchement; débarqués à Tavira.

Notre train quittant la gare de Tavira
Algarve Tavira
Devant la gare de Tavira, remarquez les murs en Azulejos
(avec mon foulard protégeant mon super coup de soleil au second degré sur le mollet #glamour)

Algarve Tavira
Une fois arrivés, ravitaillement en fruits (toujours délicieux et gorgés de soleil) et autres victuailles, avant de descendre à pieds dans le centre ville de Tavira. Centre ville qui est très joli d’ailleurs, avec un petit parc ombragé (le top pour faire la sieste le temps de midi) et manger une glace en regardant les tortues dans le petit bassin, avant de rejoindre le port pour choper un bateau… pour l’Ihla de Tavira.
Algarve Tavira

Algarve Tavira

Algarve Tavira

Algarve Tavira
Donc on débarque sur l’île, notre pote nous avait dit que c’était super bien, qu’il avait fait des bonnes soirées là bas… et là : la fête à Zozo. Bref, je ne vais pas vous décrire ça, parce que je risque de devenir un peu rude (tralila), mais on est restés juste parce que je voulais prendre une douche ! Et finalement on a passé une bonne soirée, seuls sur la plage au calme avec les étoiles, la pleine lune et des Sagres.

Le lendemain matin, on décide de remonter le fleuve Guadiana le long de la frontière espagnole, côté Portugal, de se ré-enfoncer dans la campagne perdue des « vallées ondoyantes » de l’Alentejo !
Après avoir galéré comme des malades pour trouver la gare routière et n’avoir aucune idée de notre destination, on a finalement trouvé un gentil chauffeur de bus qui nous a déposé à Castro Marim.

Castro Marim

C’est un petit village dominant la basse vallée marécageuse de l’embouchure du fleuve Guadiana sur la Méditerranée. Juché sur une colline occupée par des vestiges du fort Saint Sebastien, il peu ainsi surveiller l’Espagne (les espagnols étant les ennemis jurés des Portugais). On peut appercevoir un « pont-frontière » entre les deux pays qui traverse le Guadiana et donne sur la cité espagnole d’Ayamonte. Après avoir laissé nos sacs dans un bar et s’être rafraîchis de Sumol, nous sommes allés explorer le fort, ayant quelques heures devant nous avant le bus qu’il nous fallait.La place du village, ornée de citronniers (oui il n’y a personne, c’est l’heure de la sieste)
Algarve Castro Marim
La vue sur le fort depuis un donjon
Algarve Castro Marim
Et après Castro Marim, nous prendrons ce bus qui nous emmènera dans les vallées TRÈS ondoyantes de l’Alentejo !

Rory, digital native et fouineuse du web, éparpillée mais organisée. Aime beaucoup les jolies choses, quand ça ne dégouline pas. Vagabonde depuis l’âge de 8 mois. Fait des frasques avec ses fidèles réflex argentique et numérique Konika Minolta depuis quelques années, rejoint il y a peu par un polaroid 600 et un lomo La Sardina de Moëbius.
Article créé 128

3 commentaires pour “Portugal : l’Algarve

    1. Le Portugal est vraiment un pays que j’adore ! C’est très beau et les gens sont sympathiques 🙂
      Par contre l’Algarve c’est bien si l’on cherche surtout de la farniente, mais très peuplé en été… pour moi l’Alentejo est beaucoup plus beau, authentique et sauvage !

Laisser un commentaire

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :