Le festival hippie Shambhala in your heart en Thaïlande

Quoi, comment ? Je n’ai toujours pas partagé de photos de nos 8 jours merveilleux au Shambhala in your heart festival au nord de la Thaïlande? Et bien écoutez, c’est septembre, je bosse comme une zinzin en Australie mais je suis zen comme jamais alors quoi de mieux pour partager de la zénitude que des morceaux de vie dans un festival hippie?

J’ai visitée mon amie Giselle, ancienne voisine institutrice de mes années Franc-Comtoises qui a une vie incroyable…. et qui s’est installée au nord de la Thaïlande à sa retraite car une amie avait une maison sous le coude et que ses copains japonais (elle a vécu quasiment une décennie au Japon et parle la langue de façon divine selon ses interlocuteurs) sont aussi installés dans le coin. On vient donc la visiter, et puis de fil en aiguille, ce petit festival vient sur le tapis… elle ne sait pas si elle veut y aller ou pas cette année.

Et puis la veille du départ, c’est décidé, on y va, nous voici à confectionner des gâteaux et moudre du café bio au pilon, le lendemain on a des péripéties de mini-bus à la Thai et des invités surprises mais malgré tout nous voici sur les routes tortueuses du nord de la Thaïlande. On arrive au lieu du festival, en pleine nature, environnement magnifique entre un ruisseau qui coule le long du site, une jolie montagne qui nous observe du haut de sa bosse, les buffles qui broutent tranquillement, le petit village et les sources chaudes… Que demander de plus ? On parvient à obtenir une petite tente cassée gratuite et quelques couvertures, nous organisons notre campement et fonçons aux sources chaudes! Dès le lendemain nous voici à notre petit stand café, ça permet de rencontrer du monde. Et puis c’est un tout petit festival, un joyeux mélange de la communauté japonaise organisatrice, des étrangers de tous coins (pensée à Chris notre inimitable sud-africain) ainsi qu’une bonne partie de thais, qui occupent d’ailleurs pas mal la scène, ou devrais-je dire le tipi.

La vie s’écoulait simplement, les cours de yoga d’Aya le matin au bord de la rivière, la nourriture délicieuse, peu couteuse (et souvent végane) sur les stands, notre petit commerce de café, les concerts de l’après-midi, un tour aux sources chaudes, les concerts du soir dans le grand tipi, la jam session de percussions avec le spectacle de feu (ça peut paraitre un peu cliché mais pourtant un couple était particulièrement talentueux!) pour finir avec des boeufs ça et là dans les tipis autour du feu…. de la fête endiablée et le tipi blindé aux fins de soirées avec une guitare qui se partage.

Nous avons passé quelque nuits rigolotes à nous endormir dans les tipis à même la natte avec nos couvertures, à découvrir une nouvelle scène à chaque oeil ouvert au gré de la nuit. Allant des copains japonais qui rigolent, du papi qui joue de la guitare, d’un mec qui dort en short de bain dans la fraicheur des nuits au mois de février, jusqu’à la fille qui éclaire le feu avec sa lampe torche ! On ne s’ennuie décidément pas, même en dormant. Nous avions prévu d’y rester quelques jours, mais nous avons fait la fermeture avant de nous rendre en stop jusqu’à la frontière Laotienne car nos droits de séjour thaïlandais arrivaient à leur fin… encore une sacré aventure!

Je remercie encore Gisèle de nous avoir accueillis et emmenés avec elle, définitivement un très beau souvenir.

Sélection de photos numériques, dont le but étant au mieux ici de collecter des souvenirs, en vrac comme elles ont décidé de s’afficher sur le blog, laissons à l’informatique sa part de liberté.

shambala-1(Oui oui ceci est végane ce sont des champignons. Inutile de vous dire que c’est juste incroyablement savoureux)

shambala-2

shambala-3

shambala-4

Notre amie Raph qui raffole de ces petites brioches vapeurs fourrées aux haricots rouges, elle a même appris à les fabriquershambala-5

Session de l’après-midi.shambala-6

shambala-7

shambala-8

La scène le soirshambala-9

shambala-10

 

shambala-12

shambala-13

shambala-14
shambala-22

shambala-21

Ce monsieur est tout bonnement incroyable (Ben Murakami)shambala-20

Yannick le français en goguette et son accordéonshambala-19

Lecture aux sources chaudesshambala-18

shambala-17

shambala-16

shambala-15

shambala-24

shambhala-23

shambhala-25

Petit déjeunershambhala-26

shambhala-27

shambhala-28

shambhala-29

La montagne qui nous surveilleshambhala-31

shambhala-32

à notre stand de café improviséshambhala-33

shambhala-24

Notre copain Pierrick s’essaie au Yogashambhala-30

Bon week-end à vous !

prev
next
Your Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :