Paris : Balade photo à Saint Germain des Prés

J’ai eu la chance de pouvoir participer à la balade photo organisée par Julie du site Carnet-de-Traverse : il s’agissait de nous dispenser quelques précieux conseils sur la photo de rue. Nous nous sommes donc retrouvés à Saint Germain des Prés, en commençant par une présentation de ses appareils photo au café de Flore -le si fameux- où je n’avais d’ailleurs jamais mis les pieds, pour ensuite s’éparpiller dans les petites rues, appareils au poing.

En tant que grande timide de l’appareil photo quand il y a plein de gens, cela m’a fait le plus grand bien. Bien sur le maître-mot est OSEZ, mais c’est souvent plus facile à dire qu’à faire. J’ai donc profité de cette rencontre avec Julie ainsi que mes co-participants CélineMathilde,Elodie, Marcio et Guillaume pour emmener mon Ricoh 500ME. Je l’avais déjà préféré à mon Minolta pour photographier Mumbai (bien plus discret et moins lourd).
Et là je me suis heurtée à un premier problème : comme j’ai tout shooté en manuel je devais bien sûr adapter mes réglages selon la lumière… et comme c’est un télémétrique, bien jauger la distance puis faire la mise au point à la main avant de shooter. Ce qui peut prendre un certain temps, surtout les doigts engourdis par le froid !
Difficulté supplémentaire : quand on a des amis qui font de la photo de rue décomplexée et qui n’hésitent pas à shooter plein de trucs en scred que tu aurais rêvé de chopper, ça donne un peu de complexes. N’est-ce-pas Karol !?

Mais bon au moins, j’ai osé, expérimenté et découvert un quartier dans lequel je ne mets quasiment jamais les pieds (j’y étais venu la dernière fois pour acheter de la crème solaire dans une des parapharmacies les moins chères de Paris *bon plan*).

Pour ce qui est du résultat : si certaines me plaisent bien, d’autres me paraissent plus banales… et j’ai encore ce problème de voile sur le film (ce qui fait des barres rouges/orangées sur certaines photos), mais comme pas mal de personnes m’ont dis que finalement ça ne dérangeait pas tant que cela et que ça donnait un charme j’ai décidé d’être un peu moins tendue comme un string et d’accepter ces imperfections… (ce qui ne veut dire que je vais arrêter de fourrer de la mousse dans l’appareil photo comme une malade aussi :P)

Saint Germain des prés

Saint Germain des prés

Saint Germain des prés

Saint Germain des prés

Saint Germain des prés

Saint Germain des prés

Saint Germain des prés

Saint Germain des prés

Saint Germain des prés

 

 

 

Saint Germain des prés

 

Saint Germain des prés

Saint Germain des prés

Saint Germain des prés

Et vous la photo de rue, ça donne quoi ? Vous vous y mettez parfois ?

prev
next
Your Comments
  • Hello! Dommage, j’ai loupé cette balade mais j’étais pas dispo. J’aime beaucoup justement le voile qu’il y a sur tes photos, ça donne un côté vintage! Et comme je te comprends, c’est si difficile je trouve de prendre des photos de rue, et surtout des personnes, il faut se faire violence comme on dit, mais difficile lorsque l’on est timide! Peut être qu’à force…

    • Oui c’est ce que je me dis, je vais continuer à tenter de nouveaux trucs et à « me faire violence » comme tu dis, et peut-être que je ferai des progrès là dessus 🙂

  • Je les trouve réussies tes photos, il y a une vraie atmosphère qui s’en dégage. J’essaie de me mettre (un peu) à la photo de rue depuis qu’on a fait cet atelier mais j’ai un peu de mal (surtout avec mon reflex pas discret du tout 😉 Bon week-end !

    • Ah oui en effet avec le reflex c’est loin d’être évident ! Après si tu es dans un lieu que tu connais c’est peut-être plus facile d’oser ? Je ne sais pas. Bon week-end à toi 😉

  • J’aime aussi ce voile orangé sur tes photos (même si je comprends tout à fait la frustration de ne pas pouvoir complètement contrôler ce paramètre).
    J’avais aussi essayé la photo de rue à Amsterdam, mais c’est un exercice que j’avais trouvé assez dur (surtout avec des personnes dessus). Je m’étais dit que j’allais retenter quand les canaux seraient gelés, histoire de mêler le difficile avec le rigolo… mais forcément, les canaux n’ont pas encore gelés!
    En tout cas, pour un premier essai, elles sont pas mal du tout 🙂

    • Merci c’est gentil (et merci de me comprendre aha) ! Les canaux gelés c’est juste un prétexte, avoue ! Amsterdam est tellement belle, et puis je pense que les gens ont l’habitude de voir des touristes mitrailler dans tous les sens donc une expat’ ça devrait passer ^^

      • Ah mais tout à fait, ce n’est qu’un prétexte! C’est sur que ça mitraille dans tous les sens, mais je voudrais un peu éviter les quartiers les plus connus et là, c’est un peu moins évident avec le gros réflex (juste un peu ^^).

  • Je rattrape mon retard sur les blogs alors prépare toi à être spammée ! C’est super d’avoir pu faire cette rencontre de photographie de rue ! Et oui, détends toi pour le voile orange, ça donne un charme si fou !

  • Sympa ce concept, ça avait l’air vraiment cool votre petite virée photo. Et quel œil tu as 🙂 Elles sont magnifiques tes photos, et pareil j’aime bien ce voile orangé, il ne gâche du tout tes clichés.
    ça me donne envie de descendre dans la rue, dans ma ville et de prendre des photos… choses que je remets toujours à plus tard :/

  • J’aimerais bien savoir prendre d’aussi joli clichés que toi mais pas facile ! Je continue de m’entraîner… En tout cas ton article inspire et donne envie de persévérer !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :