What’s in your bag ?

Le classique article « sac à dos tour du monde »… Je le reconnais, comme beaucoup de voyageurs se préparant pour un long voyage, en avoir consulté des dizaines, sans vraiment m’y retrouver. J’ai donc voulu moi aussi jouer le jeu, donc si vous n’avez pas que ça à faire de lire des listes, retournez bosser bande de feignasses !

Les sacs

DSCF7087

Sac à dos : Millet Khumbu 55+10 femme. Mon cadeau d’anniv, mon cher et tendre m’en a payé la moitié. Avant j’avais mon sac rose adoré, il appartenait à ma mère avant et elle m’avait porté dedans bébé. Un arcon était cassé et n’ayant aucune poche il n’était vraiment pas adapté à un long voyage. Le Millet est juste TROP pratique il a plein de poches et est solide, bien qu’un peu lourd.

Petit sac à dos du devant : un décathlon vintage du Barbu. Il est rigolo avec son look tout rond, on peut mettre un sacré paquet de bazar à l’intérieur et les poches avant + poches à bouteilles sont vraiment pratiques. Je l’ai utilisé pour faire un trek cela convenait très bien.

Après le Kirghizistan, je l’ai stocké dans le grand sac et ai utilisé un tote bag, quand même moins encombrant.

Le contenu de cette chose bleue (et du sac avant):

DSCF7086

Vêtements

  • Un legging decathlon noir/moche/confortable/avec déjà deux trous recousus dedans… mais qu’est ce qu’il est pratique ! (acheté pour le voyage)
  • Un pantalon en lin, troué aux fesses, recousu une fois, retroué juste en dessous. Ce sont les douaniers Kirghizes qui ont découvert l’embarrassant trou lors de notre retour du Tadjikistan, ça les a fait bien marrer ! Mais il squatte quand même le fond de mon sac à dos, le lin c’est tellement parfait pour les grosses chaleurs.
  • Un pantalon acheté à Bishkek pour pallier mon manque de pantalon autre que le legging. Il s’agit d’un LC Waikiki, vous savez la marque au petit singe des années 90? Il y des motifs de feuilles de palmier dessus et j’ai l’impression de me balader en pyjama mais comme ça ne choque personne…

DSCF6976

  • Mon T-Shirt acheté à Berlin, celui ramené d’Inde avec Shiva dessus, le rouge que j’ai depuis le collège, le gris American Apparel basique qui passe partout, le gris clair qui fait sous-couche/pyjama car on voit à travers, le bleu avec un col mignon que j’ai acheté en Inde du sud. Donc ça fait 6 T-shirts. C’est un peu trop mais je suis contente de les avoir.
  • Ma blouse légère en coton qui couvre les épaules et bras pour éviter les coups de soleil/préserver ma décence (selon les critères du pays visité). Je l’ai teint en gris car le blanc est trop salissant.
  • Une robe longue Oysho, bien pratique.
  • Ma robe courte à fleurs roses que je porte par dessus le legging. Ca fait un bail que je l’ai et le coton est vraiment de bonne qualité.

10295252_10152208750476158_7937111315209204023_oAvoir l’air maline, en toutes circonstances

Quand il fait froid

  • Mon pull over que j’ai acheté au bazar à Kochkor au Kirghizistan

DSCF5945Errance et souffrance en pull bicolore sur hauts pâturages kirghizes

  • Ma polaire noire Décathlon avec une capuche étrange (elle est coupée en deux) avec écrit « Horse Riding » dessus, petit détail style qui fait toute la différence (ou pas).  (achetée pour le voyage)
  • Un imperméable Décathlon homme kaki soldé, et plutôt seyant. (acheté pour le voyage)
  • La vielle veste style militaire Benetton du Barbu que je me suis appropriée il y a bien longtemps. (elle me va mieux, cela va de soi 😛 )

Accessoires

  • Des chaussettes décathlon roses, des spéciales marche hautes, des spéciales marches basses et mes Oysho jaunes à poids. Je ne renonce à rien. Elles m’ont aussi servi de gants au Kirghizistan quand on se caillait trop au lac Song Kol. #ASTUCEDUBARBU
  • Trois sarong/foulards… appelez ça comme vous voulez. Le très léger Oysho, parfait pour les températures dignes d’un désert saoudien avec l’humidité en plus mais qui a tout le temps l’air sale. Le noir à fleur acheté en Indonésie. L’autre noir acheté en Indonésie. Ils me sont tous les trois très utile, d’autant que j’ai tout le temps mal à la gorge/froid/besoin de me protéger du soleil.
  • Deux bikinis : un à fleur et un rose fluo. Pas encore portés après deux mois et demi de voyage. (Oui se baigner à poil ou toute habillée dans les lacs/rivières, C’EST MIEUX)
  • Une serviette microfibre Décathlon de la couleur la moins flashy possible c’est à dire bleu gris avec un liseré VERT FLUO. Au début on a l’impression de s’essuyer avec un torchon pour faire le ménage mais on s’y fait et c’est vrai que ça ne prend pas de place du tout. On avait une mini serviette éponge normale pour laquelle on se battait mais on l’a oubliée chez Erjan au Kirghizistan donc problem solved. (acheté pour le voyage)
  • des lunettes de soleil de star (bon OK en fait c’est des Optic 2000, comme Johnny.)

chapeau

  • Mon chapeau. Qui s’intitule sobrement « Chapeau Montagnard Tyrolien » que je me suis procurée sur les internets principalement parce que « Le cordon enroulé deux fois autour du chapeau est bio et donne toutes son rayonnement au chapeau » et :

Capture d’écran 2015-10-03 à 23.15.33Une association pour les ânes l’approuve. Je n’ai pas pu résister. J’en suis infiniment satisfaite même s’il commence à se déformer. Et il a beau être en laine, il ne tient pas chaud : je le portais à New-Delhi alos qu’il faisait 40°C et pas de soucis.

Chaussures

Une photo publiée par RORYYYY (@roryofroom) le

  • Mes baskets Nike SB Bruin d’amour : pour marcher dans la rue, et même trekker quand les autres me faisaient mal aux pieds.
  • Des baskets de marche Adidas Terrex basses achetées soldées au vieux campeur. Elles sont plus légères que des chaussures de marche mais solide, vous pouvez shooter les rochers avec normalement c’est bon. Et il n’y a pas de lacets c’est trop bien ! #enthousiasme. (achetées pour le voyage)
  • mes tong de la marque végane Sanük avec la semelle en tapis de yoga : le comble du confortable ! Elles sont un peu moches mais je les adore. (achetées pour le voyage)

L’hygiène (je n’aime pas trop ça mais c’est important)

  • une brosse à dent (sans blague!) & du dentifrice, acheté sur place. Du déodorisateur d’aisselles.
  • du savon de Marseille (pour la lessive et le corps – le savon d’Alep est fini :/)
  • du shampoing solide Lush (océanixxx)
  • du shampoing solide Fleur de Shampoing
  • du shampoing solide Lamazuna au saping’

Donc j’en ai pris 3 différents pour que cela dure plus longtemps et pour ne pas se lasser… et de toutes façons cela pèse moins lourd que du shampoing liquide.

  • 100 ML d’eau « miscélaire » (si quelqu’un sait ce que ça veut dire) Créaline de chez Bioderma (pas agressif)
  • 100 ML d’Aqua Magnifica de chez Sanaflore (agressif, il ya de l’alcool dedans)
  • un flacon d’huile d’amande

J’ai mis ces trois produits dans des flacons vides achetés chez Muji, ça permet d’emporter des fins de produits par exemple. Pour l’instant ça n’a pas fuit.

DSCF7083

  • ma crème hydratante Clarimatte de chez REN mais elle n’est plus très efficace je trouve…
  • des lingettes Bioderma Créaline qui me restaient, elles fonctionnent encore et sont juste parfaites quand on ne peut pas sortir tout l’attirail d’hygiène !
  • 30 Ml Mon mini pot de baume haute nutrition bio de chez Nuxe (pour les peaux sèches, les piqures, les coups de soleil… un must, merci belle maman)
  • un coupe-ongle et une lime à ongles. Bah oui sinon ça accroche aux pulls.
  • une pince à épiler trouvée au Kirghizistan avec grand peine (j’ai oublié la mienne)
  • Des cotons tiges (cette liste est de plus en plus passionnante)

Cotons nettoyables

  • des cotons nettoyables, je me ballade avec le kit de test de 3 cotons, ce qui me convient farpaitement.
  • de la crème solaire Vichy pour le visage 50+ Mat, de la Bioderma aquafluide photoderm max 50+ (40ml) ainsi que le Photoderm bronz 50+ en huile sèche (200ml) de chez Bioderma également. Je les avais déjà, pour le moment j’utilise les petits tubes pour visage, je garde le gros pour la plage.
  • Des après-solaire Vichy « capital soleil » et  Bioderma « Photoderm » que j’utilise pour l’instant comme crème hydratante (vu que j’essaye de ne pas prendre le soleil pour ne pas avoir à me tartiner de crème ndrl).
  • Ma cup, mon combat. Ca fait un moment que je l’ai mais il y a de très bon article sur la cup en voyage ici ou .
  • Mes boules kies <3
  • Deux vernis à ongles que l’on m’a offert, je n’en ai encore pas mis.
  • DE LA BIAFINE.

Donc tout ça prend environ 12 KG.

Les bidules

  • ma boite à meuh. Ca me fait marrer de faire du bruit quand je saute avec le sac sur le dos, moins quand des gosses veulent me la subtiliser.
  • une lampe frontale Décatlon (j’ai cru pendant un mois qu’elle ne fonctionnait pas -elle est vielle- mais en fait j’avais mis les piles à l’envers)
  • un opinel n°8 (autrement plus classe que le Chanel n°5)
  • un sac de compression (au début je mettais mon duvet énorme dedans, maintenant les vestes/pull)
  • mon carnet moleskine et un bloc-note + stylo
  • Le petit coeur en mousse d’Isa.
  • du fil et des aiguilles pour recoudre les nombreux trous
  • des médocs et pansements, de l’Odomos (anti-moustique indien, best of all).
  • mon passeport, mes sous, mon pass navigo (très utile en ces contrées), mes CB périmées (au cas où on essaye de m’escroquer), mon permis international (yeah!), ma Carte d’Identité Nationale, des cachous.

Mes appareils photos

Minolta

  • le reflex Minolta 404si + Tamron 18-200 qui fait les bords ronds + téléobjectif Minolta 28-300 de mon papa + mon Zénitar 50 mm
  • mon Ricoh 500 ME chéri dont l’avanceur de vue est grippé. Il est donc comme coincé comme ça avec une pellicule dedans, dans mon sac en attendant que je trouve quelqu’un en qui je fasse confiance aveuglément pour le réparer.
  • Mon Lubitel 2 (que je n’ai pas encore utilisé mais je compte bien le faire que je ne me le sois pas trimballé pour rien).
  • un bon tas de pellicules : de la Kodak Portra 400, une Kodak Ektar 100, de la Fuji Pro 400H, une Fuji Velvia 50, des Fuji 200 ainsi que des Fomopan 200 pour le Lubitel.
  • Le Fujifilm x20 (numérique) et son chargeur. Je l’utilise pour filmer et faire des photos pour les articles « Carnets de route »… le temps de faire développer/scanner les pellicules.

Electronique

  • le macbook air 13″ de 2011 échangé contre notre canapé et autres meubles (amour éternel copine)
  • mon disque dur interne SSD de 500 Go de feu mon macbook, inondé par le Barbu, en attente d’une réssuscitation. J’ai du le faire ressouder à Delhi et ai donc décider d’acquérir un vrai disque dur externe :
  • un Seagate 1To ultralite (mais lourd quand même)
  • la tablette du Barbu pour scroller du Facebook ou du instagram à l’infini, lire, jouer au Majong et j’en passe. (je la porte et il porte le macbook)
  • mon Samsung Galaxy S3, toujours plus proche du décès, je pense l’emmener à Varanasi pour stopper ses cycles de résurrections (il en est à sa troisième là quand même)
  • un lecteur de carte SD, des cartes SD 32 Go.
  • mon casque audio urbanears pistache.
  • le lecteur MP3 Phillips GoGear Ariaz 8 Go que l’on ne peut recharger que via un PC sinon on fait tout crasher. Du coup il n’y a qu’une chanson du film « Guardians of the Galaxy » dedans… on va trouver un cybercafé pour régler ça ! (enfin ça fait deux mois que l’on dit ça).

Le sac du Barbu

  • 10 T-Shirts (et 28 trous).
  • 3 chemises
  • un bermuda qui n’est jamais dans le sac puis ce qu’il le porte tout le temps. Même par dessus son pantalon Hugo Boss.

DSCF6245

  • Le seul imperméable Décathlon stylé (voir ci-dessus)
  • Des chaussettes, des caleçons
  • une canne à pêche supersonique (ou téléscopique)
  • une boite à pêche qui pèse juste une tonne et demie
  • l’ordinateur
  • son canotier de paille, proche de l’extinction
  • un pot de tabac
  • des capotes
  • des baskets pleine de pisse de mouton (Adidas Riot 6, elles sont top, légères, respirantes… mais flashy)
  • un opinel n°8
  • des lunettes (il n’y voit rien le pauvre)
  • une polaire North Face échangée contre une veste en jean
  • un hoodie acheté à Bishkek suite à la perte du sien dans la Wakhan Valley
  • des espadrilles
  • une tondeuse à barbe
  • un masque de plongée quechua qui ne prend pas le nez pour ne avoir d’infiltration avec la moustache #ASTUCEDUBARBU
  • des vans abimées
  • une gamelle en métal
  • des magazines français
  • une lampe frontale Decathlon neuve
  • un short de bain
  • un foulard indien
  • des sangles

Le matos de camping

DSCF4786

  • une tente très légère (et très pas chère) : la Himalaya 4000 de chez Jamet, 1,2 kg et 70€.
  • un duvet très pas cher : un easy camp de chez campz à 20€
  • un duvet très super : le Topiol de mon paternel datant de 1985, du très haut de gamme bien conservé. (mais encombrant)
  • un tapis à un bon prix : un Termarest (j’ai eu le modèle d’expo de chez Decath)
  • des couvertures de survies (bien utiles au Tadjikistan)

Voilà on s’en sort très bien comme ça. C’est possible pour l’instant de survivre sans sous couche mérinos et vêtements techniques, même en affrontant le froid des soirées montagnardes et les chaleurs intenses et humides de New-Delhi. Chacun fait comme il veut mais j’espère pouvoir montrer que l’on peut avoir d’autres sacs « voyage au long cours ». Bien sur l’idéal serait d’avoir un mini sac avec 3 culottes, 1 T-shirt et un savon mais j’aime bien avoir un peu de bazar à étaler quand j’arrive quelque part. On a envoyé mon tapis de sol (le Barbu a oublié le sien dans un camion en faisant du stop au Kirkizistan), nos duvets et la tente depuis New-Delhi dans un beau colis cousu de fil blanc.

Par contre on ne connait pas le poids actuel de nos sacs depuis qu’on les a allégés du matos de camping : on sait juste qu’à l’aéroport de Bishkek pour aller à New-Dehli le mien pesait 18 KG… avec 3Kg de bouteilles de vodka kirghize mais quand même il reste 15kg. Donc sans mon duvet qui pesait bien lourd je suis peut-être redescendue à 12kg… ce qui reste trop lourd pour moi mais bon, ça ne m’empêche pas de le jeter au sommet des bus indiens et népalais !

J’espère en tout cas que cet article vous aura diverti, à défaut d’être utile : en attendant, bon voyage ! 😉

prev
next
Your Comments
  • Je ne feignasse pas je suis en vacances! ça ne me sera pas utile mais en revanche j’ai bien ri!!!
    bisous du Doubs où il fait beau aujourd’hui yes je vais peut être avoir de l’eau chaude, tu vois il n’y a pas besoin d’aller au bout du monde pour trouver des galères! et on a eu nos premiers flocons jeudi dernier!!! ça sent le roussi!!!

  • Je ne pars pas en tour du monde, n’ai aucunement besoin de tout ça et suis complètement à l’opposé de tout ça mais j’ai adoré te lire, en plus tu m’as fait découvrir un tas de super produits dont j’ignorais l’existence… merci !!
    J’aime tellement ta spontanéité, ton naturel, ta simplicité <3 alors merci, et bonne continuation à vous deux !

  • Oui cette liste est passionnante, faut porter tout ça et c’est toujours intéressant de savoir quoi prendre et comment les autres s’organisent. La boite à meuh c’était pour vérifier si on lisait bien la liste ? ah ah !

    (j’ai terminé de rattraper mon retard ! Je t’embrasse <3)

  • Mince ! Mais comment tu fais pour avoir aussi peu de poids en emportant autant de trucs ? Trois shampoings solides, une boîte à Meuh, quatre appareils photos ?!? Moi j’ai l’impression de radiner sur tout, je suis ridicule en vêtements techniques ultra-light ultra secs vite ultra tout et pourtant j’ai 20 #### de kg sur le dos !
    Sinon je suis bien diverti, merci 🙂 Bonne suite ! (putain, une tondeuse à barbe, quoi… J’ai des petits ciseaux tout légers)

    • Ah je ne sais pas ! Contente que ça aie pu te divertir 😀
      Mais mon sac pèse bien une tonne je te rassure, je ne le porte jamais trop longtemps (je marche genre 3-4km avec pas plus… Le trek tadjik de 17 bornes avec 15kg sur le dis plus jamais !)
      Ah oui la tondeuse à barbe c’est indispensable, ça sert aussi à me couper les cheveux.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :