La Scandinavie en 2006 : 7 000 km en camping-car

J’ai voyagé en Scandinavie en famille avec mon père, mes deux sœurs et mon frère en août 2006. Nous sommes partis en camping-car pendant cinq ou six semaines, depuis la Franche-comté.
Mes souvenirs étant un peu épars à propos de ce voyage (le début a été difficile, avec la promiscuité du camping-car), je me rappelle néanmoins des paysages incroyables, des longues routes dans la nature, avec les rennes de chaque côté, de nos baignades dans les lacs avec des plongeoirs en bois, des soirées accompagnés du soleil de minuit… et des festivals que nous avons croisés lors de notre route, à Malmö et Trondheim.


Agrandir le plan

Nous avons rendu visite à mon grand oncle Jeannot, qui habite depuis plus de 40 ans au Dannemark, à  Randers (juste à côté d’Aarhus) où il est Photographe. Le fameux qui est revenu d’Inde en Mehari, et a pris des photos tout autour du monde !
Notre but était d’atteindre le Cap Nord, mais pour cause du coût de l’essence (ça consomme un engin de 6 tonnes !) nous sommes redescendus sur la Suède quelques centaines de kilomètres après le cercle polaire.
Au mois d’août la météo était très clémente, j’ai passé mon temps en short/débardeur, seule l’ascension des montagnes du cercle polaire m’a obligé à mettre un pull. L’eau de la mer du Nord et de la mer Baltique reste assez froide, si vous voulez vous baigner je vous conseille les lacs (la Scandinavie en est parsemée), souvent aménagés pour la baignade avec des pontons en bois flottant, équipés d’escaliers et de plongeoirs, ou encore les tourbières où l’eau est réchauffée par l’activité de la terre.
Pour ce qui est des visites, à Copenhague il ne faut surtout pas manquer le quartier Christiania, et à Malmö, le quartier Västra Hamnen, en front de mer, sorte de vitrine de l’architecture durable. Si vous y passez entre le 17 et le 24 août, ne manquez pas le festival de Malmö. Sinon nous avons aussi visité les infrastructures des Jeux Olympiques d’hiver de 1994 à Lillehammer, il est possible de grimper en haut du grand saut à ski, on l’on peut se rendre compte de l’ampleur de la tâche. Impressionnant. Nous y avons également vu l’entraînement d’une équipe de hockey sur glace jouant à l’échelle nationale, le spectacle en vaut la chandelle.

Les églises en bois levé partout dans les pays scandinaves valent le coup d’oeil, il est possible de les visiter, c’est toujours très chaleureux, comme des grands chalets, à la différence des églises françaises très froides. Petite anecdote : il y a des toilettes et des machines à café accessibles aux fidèles au fond de la salle, ainsi que parfois des petits coins de jeux pour les enfants (livres, tables de coloriage). Parfois même des coussins sur les bancs. Pour le coup ça donne limite envie de se convertir rien que pour ce confort ! (n’exagérons rien).

Les écomusées, comme celui de Skansen en Suède sont immense et très bien fait, on a vraiment l’impression d’un voyage dans le temps ! Celui d’Otternes en Norvège est également magnifique. Mes sœurs et mon frère, qui étaient encore petits ont vraiment apprécié ces visites.

Sinon, juste parcourir les côtes, les Fjords, les montagnes… ces pays sont vraiment magnifiques là où la nature reste encore sauvage.

Nous avons pris des photos avec l’argentique Minolta tout au long du voyage, parfois moi, parfois mon père, mais voici quelques rescapées que j’ai prises (il faudra que je retrouve quelques scans, ces pays sont incroyables.)

Le skatepark de Malmö avec la Turning Torso au fond

Malmö skatepark turning torso scandinavie

Un cours d’eau, entouré de tourbières

scandinavie
Les chutes d’eau les plus longues d’europe

scandinavie

Sur une route scandinave…

scandinavie

Un renne au bord de la route

645387936
Copenhague

Copenhague

prev
next
Your Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :