Anywhere

Le Tadjikistan en argentique

By 15 mars 2016 Photographie argentique, Tadjikistan

Ce blog, à l’origine, était dédié à mes photos de voyages en argentique… lorsque l’on part 3 semaines, un mois, on rentre à la maison, on fait développer quand on a à nouveau des sous et on poste l’article un an plus tard !

Je n’ai pas voulu abandonner ma passion lors de ce voyage au long cours et ai quand même emporté mon matériel argentique en plus de mon petit Fuji x20 numérique. Mais je me suis très vite rendue compte que c’était galère.

  1. Je n’ai pas utilisé mon moyen format, trop galère avec la cellule… résultat il pèse dans nos sacs pour rien et je ne l’ai pas renvoyé depuis l’Inde de peur qu’il arrive en morceaux
  2. Mon télémétrique Ricoh, très compact et pratique pour le voyage était coincé (je l’ai fait réparer à Chiang Mai, en Thailande après six mois de voyage youpi !)
  3. Les piles si spéciales de mon reflex Minolta ont fini par lâcher car il s’est allumé tout seul dans mon sac… et ses piles sont tellement galères à trouver ! (J’en ai finalement trouvé à Chiang Rai en Thailande)
  4. J’ai envoyé mes films à faire développer à un ami qui a un scanner à négatifs pour économiser de l’argent mais il a mis des mois avant de me le faire (il a beaucoup de boulot), ça m’a usé les nerfs et le résultat est tout poussiéreux… et je me rend compte que je n’aurais pas du utiliser cet objectif Tamron qui me fait des ronds noirs partout (les joies d’utiliser des focales numériques sur des argentiques)… Je viens seulement de me dire que j’aurais pu tout simplement utiliser mon 50 mm ARGENTIQUE idiote que je suis.
  5. Je suis arrivée à cours de pellicules.

Je pense que niveau galère vous comprenez mieux. J’aurais vraiment du mieux penser mon utilisation du matos et m’organiser avant de partir comme ça ! Mais bon c’est fait, c’est fait… finalement je n’utilise quasiment plus que le numérique même si le résultat est souvent décevant même en shootant en manuel.

Mais mes trouvailles et réparations en Thaïlande m’ont redonné le moral. Désormais, j’ai à nouveau des piles dans le Minolta, j’ai deux trois péloches amateur, je vais donc tester avec le 50 mm et ressortir également mon Ricoh. Je me trimballe également 8 films à développer, si vous avez des adresses de labo fiable sur Ho Chi Minh Ville au Vietnam je risque d’y passer quelque temps dans quelques mois. (Ou alors j’attendrais d’être en Nouvelle Zélande ou Australie pour faire cela. Idem si vous connaissez des labos dans ces pays, je suis preneuse d’adresses !)

Sur ce, retour au sujet initial de cet article : je vous présente une petite sélection de mes photos argentiques prises dans les chaines du Pamir au Tadjikistan, un de mes pays coup de cœur de ce voyage !

La Pamir Highway

Tadjikistan argentique-27Le plus haut col de la mythique Pamir Highway, laM41, qui culmine à 4 655 mètres d’altitude

Tadjikistan argentique-23Le making-of de la photo précédente ! 😉

Tadjikistan argentique-28Crise d’euphorie dans le vent avec le lac Karakul (« le lac noir ») en fond à 3 960 m d’altitude. Une théorie dit qu’il aurait été causé par une météorite il y a 25 million d’années !

Tadjikistan argentique-1

Tadjikistan argentique-3

Tadjikistan argentique-4

Cette Barrière… c’est la frontière chinoise !

Tadjikistan argentique-9

La ville de Murghab

Tadjikistan argentique-17Les paysages désolés de Murghab, « ville » tout au nord du Pamir Tadjikistan argentique-18

Tadjikistan argentique-20 Tadjikistan argentique-19La mosquée de la ville Tadjikistan argentique-15

Tadjikistan argentique-16Dans notre Homestay, les traditionnelles tapisseries et le bois chaleureux contrastent avec les paysages désolés de haute altitude tout autour.

Le festival At Chabysh

Tadjikistan argentique-10Quelques unes de mes images du festival At Chabysh à Murghab… dur dur de faire la mise au point en manuel sur des chevaux lancés à toute allure !Tadjikistan argentique-11Mais ces cavalières ont une allure certaine ! Tadjikistan argentique-12Jeunes filles en costumes traditionnels pour l’occasion Tadjikistan argentique-13 Tadjikistan argentique-14Un cavalier avec Murghab en toile de fond, et le chapeau traditionnel Kirghize vissé sur la tête !

Le lac Bulunkul

Tadjikistan argentique-22

Tadjikistan argentique-26

Tadjikistan argentique-25

Tadjikistan argentique-24

En route en stop pour la Wakhan Valley creusée par la rivière Panj, frontière naturelle avec l’Afghanistan

Tadjikistan argentique-21Les camions chinois

Tadjikistan argentique-32

Tadjikistan argentique-31La vallée du Wakhan…Tadjikistan argentique-30

Tadjikistan argentique-29

Tadjikistan argentique-8

Avec les deux autres passagers du camion : Bibi Muslima et Mohamed 🙂Tadjikistan argentique-9

Khorog, capitale du Haut-Badakhchan

Tadjikistan argentique-33

Dans les rues de KorogTadjikistan argentique-34La montagne qui surplombe la ville !

J’espère que cette petite promenade vous aura plus… et vous, vous voyagez encore en argentique ou vous avez laissé tomber ?


D’autres voyageurs que j’aime bien qui photographient encore en argentique :

D’autres voyageurs au Tadjikistan :

  • Laurent de OneChai, qui a pris de supers photos et dont les récits sont comme toujours très amusants !
  • L’équipe des aventuriers de Solidreams que l’on a croisé sur place en vélo… depuis notre jeep malheureusement.
  • Le couple roumain-allemande de Wonderluster qui jouent de la musique dans la rue en voyageant… et qui ont eu des aventures en Lada sur les pistes du Pamir !

You Might Also Like

13 Comments

  • Reply LaRoux 16 mars 2016 at 17 h 11 min

    je comprends toutes ces contraintes .. pas évident à gérer .. Mais le résultat est tellement mais tellement canon ! Même avec les poussières, j’adore tes photos <3

    • Reply Rory 23 mars 2016 at 17 h 39 min

      Merci beaucoup c’est si gentil :’)

  • Reply Retour du Monde 16 mars 2016 at 19 h 21 min

    Bon c’est bien tout ça, il fallait partir charger pour se retrouver face à tous ces choix. Le 6×6 c’était quoi ? C’est vrai que c’est vite lourd ces petites bêtes ! Sans partir au long cour, je me suis déjà retrouvé avec le reflex au cou, un 6×6 et un reflex de rollei, ça a vite tendance à devenir encombrant à trimbaler !

    Pour le Viêt-Nam, j’ai un pote à Ho-Chi-Min qui fait de la photo, je vais me renseigner pour le développement, pour la Nouvelle-Zélande, il me semble que j’avais lu que le dernier labo avait fermé récemment, mais je pense que ça doit se trouver, au pire chez un particulier.

    Tu étais parti avec combien de rouleaux ? Belle série en tout cas et puis les poussières, un coup de nettoyages des neg’ et un rescan derrière, ne devrais pas trop poser de problèmes 😉

    • Reply Rory 23 mars 2016 at 17 h 42 min

      Oui c’est une façon positive de voir les choses ! Le 6×6 c’est un Lubitel, rien d’extraordinaire mais je n’avais pas les moyens d’investir dans plus. Je me dis tout le temps que je l’utiliserai lors d’un volontariat où je serai posée…
      Pour le nombre de rouleaux je n’en sais rien mais une sacré quantité… j’ai été très productive dans les Stans et en Uttarakhand (Inde). Pour le labo à Ho-Chi-Minh merci pour l’adresse, je vais les contacter j’y serai dans quelques mois !
      Oui pour les poussières je verrai ça à mon retour en Europe… le plus tard possible je l’espère !

  • Reply Angie 17 mars 2016 at 14 h 16 min

    Elles sont superbes ces photos ! Le rond noir, comme tu dis, est charmant ! Je ne sais pas si c’est le cas ici mais as tu toi aussi la sensation, quand tu utilise une pellicule périmée, que les photos ont l’air de dater de la péremption. Ici on dirait qu’elle sortent d’une autre époque ! (Prépare toi à l’avalanche de commentaires, je rattrape mon retard !)

    • Reply Rory 23 mars 2016 at 17 h 47 min

      Merci beaucoup tu es choue ! Oui elles ont effectivement l’air de dater… alors que mon film n’était même pas périmé 😛

  • Reply tiphaine 18 mars 2016 at 1 h 23 min

    Ces paysages sont d’une beauté ! et les photos du festival avec ces rouges flamboyants sont vraiment superbes !
    En tout cas c’est chouette que tu ai pu réparer ton appareil et que tu reprennes l’argentique ! Ca aurait été dommage …
    (Et puis merci pour la mention, ça me fait super plaisir <3)

    • Reply Rory 23 mars 2016 at 17 h 49 min

      Oui c’était tellement beau… je veux y retourner ! Merci pour celles du festival, celles-ci j’en suis vraiment contente.
      Pour la mention c’est normal, je suis admirative de ton sens esthétique que tu retransmets si bien sur pellicule sensible depuis si longtemps !

  • Reply Madeleine à bicyclette 20 mars 2016 at 20 h 38 min

    Les beautés!!!

    • Reply Rory 23 mars 2016 at 17 h 49 min

      :))))

  • Reply Photo de voyage : Bergame en argentique - Blog Italie ✖ Carnets de traverse 8 avril 2016 at 0 h 08 min

    […] et c’est beau), la copine Rory (en voyage au long cours cette année !) avec un article sur le Tadjikistan en argentique qui vaut son pesant de […]

  • Reply Margaux 29 septembre 2017 at 23 h 59 min

    Malgré les quelques couacs dont tu parles, je tiens tout de même à te dire que tes photos sont fort jolies 🙂

    Je me suis mise à l’argentique il y a peu. J’offre une deuxième jeunesse au Canon AE1 de mon papa 🙂 Je dois dire que, pour moi qui suis vraiment trop perfectionniste à la prise de vue (du genre à prendre 40 fois la même photo), l’argentique m’a vraiment simplifié la vie. J’adore ce côté moins prise de tête (bon en n’y mettant le minimum de réflexion quand même!). Donc maintenant, je pars avec mon boîtier numérique et l’argentique 🙂

  • Reply Le Kirghizstan en argentique | Anywhere 12 juin 2018 at 18 h 20 min

    […] si on repartait en voyage? Suite à l’article sur mes photos du Tadjikistan en argentique, voici une sélection de photos du Kirghizstan. Je n’en suis pas entièrement satisfaite, en […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :