Indonésie gunung rinjani

Notre voyage au long cours

(Article sujet à modifications)

Nous y voilà. Il y a deux semaines, nous vidions notre appartement puis rendions les clés à la propriétaire. J’ai pu utiliser mon permis de conduire tout neuf assorti du permis international pour conduire les affaires que nous souhaitions conserver en Franche-Comté, cheveux aux vent, remorque brinquebalante plus grosse que la Clio qui la tractait. La semaine dernière, le Barbu a effectué son dernier jour de travail… mon tour viendra vendredi prochain. Dans moins d’un mois, nous embarquons pour Istanbul-Bishkek-Osh. Cela fait des mois que nous en parlons, que cela anime les discussions avec les amis, voisins, collègues, et même nouvelles rencontres, mais je n’ai toujours pas réussi à en parler ici.

Nous partons en voyage au long cours.

Vous avez-tout quitté du coup ?

On a laissé notre appartement chéri, nos boulots : fin de CDD pour moi et mise en dispo pour le Barbu. Le chat à la campagne chez ma maman, les meubles vendus ou placés chez des amis. Les bouquins et fringues dans des cartons chez nos mères respectives. Ya plus qu’à !

Pourquoi partir comme ça ?

Pour moi c’est une envie depuis tout le temps, un rêve de liberté à la suite de mes études et mes expériences pro. La petite fille en moi qui voulait devenir exploratrice va quelque part se réaliser, même s’il ne s’agit pas d’une expédition à but scientifique. Pour le Barbu c’est une rupture après ses 10 premières années de boulot, une envie d’ailleurs, d’autre chose.

Et c’est quand qu’vous partez ?

Début aout 2015.

Vous commencez par quels pays ?

Kirghizistan, Tajikistan (en Asie Centrale), Inde.

inde gokarna

C’est tout, vous ne faites pas un tour du monde ?

Non on a pas prévu de faire un tour du monde. Pour les autres pays, nous verrons bien selon les opportunités. Mais nous pensons aux Philippines, à l’Indonésie (Sulawesi, Papouasie), à l’Asie du Sud-est peut-être (Birmanie, nord de la Thaïlande, Vietnam), et à finir en Nouvelle Zélande pour profiter du visa « Working Hollidays ». J’ai fait une petite carte, en rose les personnes que nous prévoyons pour le moment de retrouver en cours de route, en vert les choses prévues ou désirées.

Et vous partez combien de temps ?

Nous aimerions bien un an, voire un an et demi…

Vous êtes riches ?

Heu pas spécialement. Mais nous avons mis un peu de sous de côté, moi lors de mes deux années de contrat d’apprentissage (car mon petit job actuel étant au SMIC, cela ne m’a pas permis de faire des économies mirobolantes, surtout que j’ai passé mon permis de conduire !) et le Barbu est devenu fonctionnaire (comme quoi tout arrive !). Notre souhait étant surtout « vivre » en voyage en effectuant des petits boulots contre hébergement et nourriture, grâce à Workaway, Woofing, HelpX et non de faire du tourisme à tout prix et découvrir « l’incontournable » et ratisser chaque pays comme il est plus de coutume de faire lorsque l’on a moins de temps. Nous comptons également faire du stop, comme au Portugal et sur les belles rencontres fortuites, une des raisons même de notre voyage !

Vous faites comment avec les banques ?

Nous avons chacun pris un compte en ligne tout en conservant notre banque française uniquement pour faire les virements ainsi que les livrets d’épargne. J’ai choisi le compte Nickel, un compte sans banque proposant la Mastercard pour 20€ par an et les retraits à l’international au prix fixe de 1€. Le Barbu lui, sera chez Hello Bank, également très avantageuse pour les voyages au long cours… et avec une carte Visa bien sûr ! Il est important d’avoir toujours deux cartes bancaires différentes, même si cela ne nous a pas aidé lors de nos précédents déboires à Bornéo et Lombok en Indonésie. Mais là c’est plutôt une histoire de plafonnement de retraits !

Tavira

Vous partez en sac à dos ?

Oui tout à fait. Moi personnellement je n’ai toujours voyagé que comme cela, même avec mes parents ! Nous souhaitons emporter du matériel pour camper au Kirghizistan car nous resterons deux mois en Asie centrale. Mais le but étant d’avoir un sac le plus léger possible, un poids inférieur à 10 kg ça serait l’idéal. Mais à l’heure qu’il est nous n’avons pas encore préparé nos sacs et avons encore des achats à faire, des duvets à récupérer à droite à gauche, une tente à troquer. Et comme nous prévoyons des destinations tropicales (pantalon en lin reprezent’) mais également de la montagne (aglagla) cela va être un peu compliqué de s’équiper sans ressembler à une pub pour Quechua (Mais on va y arriver !! – je n’ai rien contre Quechua mais l’excès de matos Quechua fluo nuit aux yeux de vos compagnons de voyage – Déso décath!).

Et pour les photos tu vas faire comment avec tes pellicules ?

Pour l’instant j’ai prévu un stock conséquent de bonnes pellicules pro que j’aurai du mal à trouver partout. Nous compléterons cette base avec des pellicules plus basique trouvables partout (type Kodak gold ou Fuji Supéria). Pour ce qui est du développement j’ai un ami photographe en Pologne qui s’est proposé pour développer et scanner moins cher, par contre je n’aurai pas mes photos immédiatement, cela partira par lot, inutile d’envoyer les pellicules unes par unes (et il y a des pays où les services postaux sont plus ou moins réputés, à prendre en compte !). Si jamais je me renseignerai sur des compagnies internationales type UPS, ou si vous avez des conseils à ce niveau là, je suis preneuse.

Ah d’accord… tu ne prends pas tous tes appareils photos quand même ?

Si bien sur ! J’aurais une mule pour m’accompagner qui portera mon matériel ! Evidemment non, je prendrais mon reflex argentique Minolta, mon télémétrique Ricoh qui tient dans la poche (j’ai du le racheter car il m’avait lâché juste avant le départ et hors de question de partir sans lui), ainsi que mon moyen format Lubitel. Le barbu aura son merveilleux Vivitar ainsi que l’appareil numérique Fuji x20 qui nous sert  majoritairement à filmer… et prendre des photos d’animaux meugnons.

Des petites astuces à partager ?

J’ai des astuces « hygiène » ! Cela fait un moment que je n’utilise plus que du savon et shampooing solide, plus économique ET écolo (souvent un shampoing solide équivaut à au moins 3 bouteilles de shampoing liquide). Pour le moment j’ai testé les Lush (vegan), ceux de la marque « Douce Nature », les Fleur de Shampoing (bio – très agréable et léger mais diminue vite quand même) et je teste actuellement le Lamazuna en forme de canelés, il parait qu’ils durent longtemps (également vegan). Pour le savon je suis accro au Savon d’Alep depuis des années, j’ai testé le savon à la menthe poivrée du Dr Bronner (une tuerie mais maigrit vite!) et j’emporte également un gros pain de savon de Marseille, pratique pour la lessive également.

Sinon une autre astuce pour limiter le poids du sac c’est de télécharger les guides de voyage sur le smartphone : le Lonely Planet par exemple est moins cher en version numérique, et on peut choisir des chapitres à l’unité ! Par exemple pour l’Asie Centrale, nous n’avons pris que les chapitres Tadjikistan et Kirghizistan, que nous pouvons consulter sur mon smartphone android (j’utilise l’appli UB Reader, très bien !) ainsi que sur l’ordinateur. Le site Voyage-Forum est également une mine d’informations pour les destinations peu documentées.

Je ne sais pas trop quoi rajouter à cet article « fleuve » mais si vous avez des contacts, questions, conseil, n’hésitez pas, c’est le moment d’en discuter ! 🙂

Rory, digital native et fouineuse du web, éparpillée mais organisée. Aime beaucoup les jolies choses, quand ça ne dégouline pas. Vagabonde depuis l’âge de 8 mois. Fait des frasques avec ses fidèles réflex argentique et numérique Konika Minolta depuis quelques années, rejoint il y a peu par un polaroid 600 et un lomo La Sardina de Moëbius.
Article créé 128

25 commentaires pour “Notre voyage au long cours

  1. J’ai beaucoup ri pour la partie Quechua ! Je me retrouve totalement dans la hantise de venir une espèce de femme sandwich estampillée décathlon ! T’as du courage d’emmener autant de pellicules mais ça change un peu d’argentique dans le monde de la photo de voyage numérique 🙂

    Bon voyage à tous les 2 !

  2. Tristes de ne pas avoir pu vous capter avant le grand départ, mais si excités pour vous, pour cette grande aventure ! Ramenez nous des belles choses à voir et à raconter ! Bisous bisous

  3. La petite fiole d’huile d’olive aussi, qui sert à tout : hydratant (peau, cheveux), démaquillant, entretien du cuir et j’en passe … A remplacer par de l’huile de coco que tu trouveras pour pas cher en Asie 🙂 Et quelques huiles essentielles qui ne t’encombreront pas non plus, avec les stars des vacances : lavande (brûlures , plaies, piqûres, relaxation), menthe poivrée (maux de tête), hélicryse (bobos), citronnelle ou eucalyptus citronné (moustiques).
    Bon voyage et des bisous de la part d’une globe-trotteuse qui t’envie énormément 😉

  4. Coucou Aurore !

    Quelques conseils concernant le sac et le camping.. Fait tout ton plein à décathlon sauf peut-être pour le duvet et encore. Pour la tente, nous, on avait pris la moins chère de randonnée (30 euros mais je crois qu’elle n’existe plus) et mis à part un peu son poid (3.5kg) elle était parfaite. Elle a subie 2 tempêtes (vent très fort, la tente se pliait de tous les côtés) et de nombreuses fortes pluies, avec utilisation durant 6 mois tous les jours, et rien n’a lâché. Quand vous la transportez, inutile de garder le sac de transport. Séparez plutôt tous les éléments entre vous (à poids respectifs ou plus pour ton homme =)), mettez les dans des sacs poubelles, fermés avec des ficelles et le tour est joué ! Tu pourras mieux caser tous les éléments et au moins le poids sera réparti (car mine de rien si vous faite du camping en itinérant pendant 2 mois, à moins que vous preniez un hamac et une bâche, c’est quand même l’élément le plus lourd).
    Si vous prévoyez de vous faire à manger vous-même, pareil prend les kits popottes et réchaud à décathlon. Attention juste à bien regarder si tu peux trouver des bouteilles de gaz adaptées à ton kit dans les pays où tu te rends. Et pour le poids de ton sac, quand tu le prépare en France, n’oublis pas de laisser 1 kg pour un litre d’eau et 1 voir 2 kg pour la bouffe. Donc total de tes affaires entre 7 et 8kg.
    Questions vêtements, INUTILE de tout prévoir. Moi je l’avais fait et résultat, 1 mois après le début du voyage, j’ai largué la moitié de mes affaires.
    De un, tu trouveras toujours ce qu’il te faut dans le pays, adapté à la saison (sauf peut-être dans les contrées reculées) et en plus c’est sûr, tu auras forcément envie d’acheter des affaires sur place.
    A mon avis, il faut juste partir avec 3 tenues :
    – une technique (pantalon, 2 t-shirts coton, 1 t-shirt manche longue technique ou 1 chemise ou une petite polaire, une polaire zippée déperlante à capuche et une veste imperméable (légère et pas trop encombrante, bref une sorte de k-way bonne qualité)). C’est la plus importante, celle que tu pourras galèrer à trouver dans les autres pays ou qui coutera cher (nouvelle-zélande)
    – 2 tenue normale/soirée
    – Prend toujours un leggings avec toi, c’est super pratique : pays froid, tu peux le mettre sous ton pantalon, tu peux le mettre pour dormir ou en collant, bref l’élément à tout faire.

    Bon voilà, je vais pas m’étaler non plus, en tout cas, tu sais que je suis là si tu as besoin de plus de conseils. Et surtout… j’espère te voir à Besac avant ton départ ?!

    Dans tous les cas, bonne route à toi, et continu de nous faire rêver !

    1. Coucou ma Léa ! Merci pour ce long message et tous ces conseils !
      Pour les vêtements effectivement on part à l’arrache, pour la tente nous on va privilégier une légère. Pas bête le fait de séparer la tente en morceaux et la répartir en plusieurs sacs…
      Pour la bouffe on verra sur place, mais effectivement il faut penser au poids des provisions lorsque l’on part en autonomie.
      Le legging il faut que je m’en trouve un bien, j’utilisais des pantalons de pyjama du même type lors de mes précédents voyages, mais là je crois que je vais arrêter de me balader en legging rose pale a motifs de mamie en plein jour (ou pas)
      Je t’envoie un message pour Besac, à toute 😉

  5. Je suis bien contente de lire cet article ! Parce que j’avais du mal à comprendre ce que tu faisais, j’en suis super heureuse pour toi !
    Cet article est également une petite mine d’or pour les gens comme moi qui ne savent pas comment voyager un peu « sauvage » et qui rêve de s’organiser pour ça !

    A bientôt ma belle et profite de ton voyage <3 <3 <3

  6. Commencer un voyage au long court par l’Asie Centrale, en voilà une bonne idée, voire même une très bonne idée. J’ai hâte de lire ça, de voir un autre regard sur le Kirghizstan et le Kiffistan (euh pardon… le Tadjikistan). Bon vent 🙂

    1. Merci Laurent ! Et moi il me tarde vraiment de découvrir ces pays qui m’ont l’air incroyables ! C’est après avoir lu des bouquins se situant dans ces pays (j’en parle sur le blog « cavaliers au long cours ») ainsi que tes articles qui m’ont donné vraiment envie de découvrir ces pays 🙂

  7. Coucou ma grande,
    Très chouette ton article, moi aussi j’ai bien ri pour le passage décathlon, bah peut être qu’ils te proposeront un job à ton retour, comme créatrice de mode ou alors comme LA nana qui a survécu à de multiples situations sans bandes fluos!!!
    De gros bisous à tous les deux au fin fond de votre steppe!
    Mum’s

  8. Très clair cet article « fleuve » ! Tes petites astuces pour voyager léger risquent bien de me servir un jour… Il me semblait bien que vous partiez, mais je n’avais pas compris que c’était pour un tel périple. Les destinations choisies pour le moment ont l’air merveilleuses. Et le fait de ne pas trop prévoir d’itinéraire à l’avance me semble une très bonne idée aussi. J’ai donc hâte de lire toutes vos aventures.

  9. Chère Rory,
    tellement contente de tomber sur ton blog. Non seulement ça me donne pleins de tips pour futurs voyages en Inde, mais surtout c’est tellement inspirant ce parcours! l’idée germe lentement mais sûrement de partir pour 1 an comme vous l’avez fait, et tes conseils son vraiment bienvenus pour aider à la reflexion et préparer sereinement ce voyage.
    Bises
    Aurelia

    1. Bonjour Aurélia,

      ravie de voir que tu as trouvé des infos et inspirations pour tes futurs voyages ! Et merci pour ton retour. Pour les conseils si tu le souhaites n’hésite pas à m’envoyer un e-mail !

    1. Bonjour Franck, plus d’un an après, je ne peux que vous le recommander! Surtout concernant la « non planification », cela nous a permis bien des souplesses, et le luxe de pouvoir changer d’avis ou d’envies à la dernière minute, ce que ne permettent pas les voyages un peu trop organisés/encadrés 🙂

Laisser un commentaire

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :