Anywhere

Bécane et Pétrolette #6 : langueur laotienne à Don Det

By 6 mai 2016 Bécane et Pétrolette, Carnets de Voyage, Laos

Dans l’épisode #5 nous tracions vers le sud du Laos, et nous voici arrivés à Don Det, une île fluviale du Mékong au lieu dit des 4 000 îles, là où le Mékong se sépare en multiple bras.

les iles carte

C’était notre maison pendant deux semaines, rompant le rythme de notre road-trip Bécane & Pétrolette. Elles auront bien roulé sur l’île (enfin surtout la mienne)… mais sans les sacs, et avec passager s’il vous plait !

Nous avons profité des températures accablantes pour… ne rien faire, ou presque. De mon côté j’ai édité des articles, photos et vidéos pour le blog depuis le hamac, le Barbu allait pêcher quasiment toutes les fin d’après-midi et mangeait les fruits de sa pêche quand il attrapait quelque chose. On a visité les îles, avons trouvé le meilleur spot de baignade, fait quelques bonnes soirées avec un australien et sa copine hollandaise vivant sur l’île, un couple montréalaise-cubain parlant avec l’accent québécois (unique !), des copains rencontrés en Thaïlande à Chiang Rai… retrouvés ici. Et bien sur, fêté le nouvel an Lao « pi maï lao ! » à grands coups de pistolets à eau, musique poussée au maximum (mi mi mi sexy mimi), Lao beer et alcool local le Lao Lao, danses des mains endiablées et bracelets de chance attachés avec vœux alcoolisés de beaucoup d’amour, d’argent et d’enfants (si leurs prédictions sont justes, on va au moins en avoir une bonne douzaine –non merci !-).

On avait notre petite noodle soup chez une dame où nous allions tous les matins, entourés des poulets, canards et canetons, le petit cochon avec qui j’avais des conversations sous le bambou (oui il est tout à fait possible de converser avec un cochon, il faut juste avoir l’occasion d’essayer). J’ai essayé plein de pumpkin burger vegan pour varier un peu du combonoodle soup/fried noodle/fried vegetable et ça fait du bien.

Je suis un peu tombée amoureuse de cette île et de sa vie tranquille, la philosophie de vie Lao poussée à son paroxysme. Depuis le début du voyage, on se demandait parfois si il y avait un coin où l’on resterait bien vivre un moment, sans pour le moment pouvoir répondre à cette question, maintenant je peux dire que cela me plairait de pourquoi pas un jour vivre quelques temps à Don Det. 🙂

Bon assez causé, place aux photos.

Don Det-12

Don Det-11

Don Det-9 J’adorais ce passage « fleurs jaunes et cocotiers »Don Det-10

Le Wat (temple) à Don KhonDawei Teyzit beach-13

Quelle vie de chien… obligé de faire des trous dans le sable pour avoir moins chaud, et de se tremper les fesses dans le MekongDon Det-4 Notre piscine : meilleur spot de baignade ever. Mais EVER EVER. Fond sablonneux, on a pied, il y a du courant pour jouer et des coins sans courant, l’eau a une température parfaite, plage de sable avec un arbre pour de l’ombre, personne qui ne passe jamais donc pas besoin de mettre le haut de maillot qui serre et gratte… le pa-ra-dis. Don Det-5

Soir sur le sud ouest de l’îleDon Det-2

Don Det-1

Savane, le bébé chouette apprivoisée : elle a deux mois et les propriétaires de la guesthouse/restaurant l’on nourrit alors qu’elle était abandonnée, du coup elle répond à son nom et a l’air d’apprécier les caresses (oui, exactement COMME CA)Dawei Teyzit beach-14Deux drôles d’oiseauxDawei Teyzit beach-15

Une des cascades gratuites* en fin de journée, magnifique !
Dawei Teyzit beach-23

Dawei Teyzit beach-21

Dawei Teyzit beach-20

Dawei Teyzit beach-19

Dawei Teyzit beach-18

Dawei Teyzit beach-17

Dawei Teyzit beach-16

*oui car les autres cascades sont payante : 35 000 kips par personne pour y accéder, bon il parait que ça vaut le détour mais 8€ à deux pour voir des cascades nous on a eu du mal à digérer donc on y est pas allés au final. D’ailleurs parfois un mec se poste sur le pont entre les deux îles coté Don Khon et essaye de faire payer les gens 35 000 kips par jour/par personne juste pour ETRE sur l’île, mais bon il est facile de l’esquiver, il n’est pas là toute la journée (faut bien faire la sieste) et nous on est allés un nombre incalculable de fois sur l’île sans se faire enquiquiner. 🙂

Don det cute

La vue de notre terrasse le soir
Dawei Teyzit beach-26

Plein de poulesDon Det-13 Un cochonDon Det-14 Notre plage idyliqueDon Det-16 Le gouterDon Det-17 « Le raton laveur du Mékong prend soin de laver ses aliments avant de les consommer, lui même à demi immergé… » #LesDocumentairesAnimaliersDon Det-18

Reportage photo du Barbu sur notre établissement de noodle soup où nous nous rendions quotidiennement pendant deux semaines,.Don Det-19 La famille !Don Det-20 Mama Noodle Soup et son éclatant sourire
Don Det-21 Gamin ! Il y en a tellement plein sur l’île on ne sait jamais à qui ils sont ils sont toujours à droite à gauche 😀Don Det-22

Et le sourire éclatant de notre ami Romano avec qui nous étions allés du Laos à Hanoi et que nous retrouvons un mois plus tard sur l’île !Don Det-23

Il est tant d’embarquer les motos sur le ferry (50 000 Kips pour info, ce n’est pas donné mais ça vaut la peine pour se balader sur les îles)Don Det-24

Chapeau pointu et tatouages de badass.Don Det-25

Don Det-26

Terra !Don Det-27

Et nous revoici repartis sur les routes après cette merveilleuse parenthèse insulaire…

L’épisode 7 nous (vous) emmènera au Vietnam. Next ouik !

You Might Also Like

4 Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :